Loisirs numériques

Jean-Charles de Castelbajac crée cinq personnages de jeu vidéo pour AMUSEMENT MAGAZINE



amusement
Ces créatures nommées « Force Rouge », « Force Bleue », « Force Verte », « Force Jaune » et « Force Noire »  utilisent les couleurs primaires souvent utilisées dans les collections du créateur de mode. Ce dernier a répondu à l’invitation d’AMUSEMENT magazine parce que selon lui : « Travailler sur un personnage numérique est une expérience créative dans laquelle je ne m’étais pas encore aventuré. J’ai pris beaucoup de plaisir à répondre à l’invitation d’AMUSEMENT avec lequel j’ai ouvert une nouvelle porte vers l’imaginaire. »

Aux cotés du créateur de mode, AMUSEMENT  a invité la chanteuse Yelle, le designer Ora-Ito, le groupe électro Midnight Juggernaut et l’artiste numérique Miltos Manetas. Chacun ont réalisé des créatures étonnantes, souvent à leur image. Manetas en a réalisé une quinzaine qu’il a peint sur des toiles d’un mètre de large. Pour les Midnight Juggernauts, sensation électro révélée cette année, leur créature est un « mix entre un daim, une créature marine et David Bowie ! ».

Quant à Yelle, passionnée de jeu vidéo dés son plus jeune âge, elle a particulièrement apprécié la prise en main de l’outil de création.

Ces personnalités ont produit leur personnage en utilisant l’outil de création du jeu vidéo Spore, dernier titre de Will Wright, créateur légendaire ayant déjà réalisé The Sims™ -vendu à 100 millions d’exemplaires à travers la planète. Spore est un nouveau jeu en ligne où chacun est invité à peupler le Monde avec ses créatures, véhicules et vaisseau spatiaux à travers l’univers. Pour Mathieu Pasteran, responsable du lancement de Spore en France chez l’éditeur de jeu Electronic Arts, « Spore est plus qu’un jeu vidéo, plus qu’un réseau social, plus qu’un outil créatif, et tout cela à la fois. »

AMUSEMENT magazine est le premier magazine lifestyle sur les loisirs numériques, les jeux-vidéo et la culture interactive. Ce trimestriel haut-de-gamme regroupe des editors-at-large issus des rédactions du New-York Times, Wired, Vogue, Vanity Fair, Art Press… Pour Abdel Bounane, fondateur du magazine, « La création dans le jeu vidéo est traditionnellement réservée à des personnes issues du milieu. En invitant ces personnalités d’univers si variés nous avons souhaité décloisonner une partie de la créativité numérique, ce qui est assez rare. »


Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus populaires

To Top