163 millions d’internautes mobiles actifs en Europe contre 110 millions aux Etats-Unis

Les services de l’Internet mobile, accédés depuis un téléphone mobile, sont au cœur des préoccupations des acteurs du Web, des opérateurs mobiles et des équipementiers, qui cherchent tous à prendre position avant le décollage de ce marché. Ce rapport analyse les dynamiques du marché à l’horizon 2012 et les stratégies des acteurs, en tenant compte des challenges technologiques et des développements attendus de nouveaux services adaptés.

D’après Vincent Bonneau, Chef de projet de ce rapport et Responsable de la Practice Internet à l’IDATE, «en 2012, avec une croissance annuelle de près de 30%, l’Europe devrait compter près de 163 millions d’internautes mobiles actifs, alors que les Etats-Unis disposeront de près de 110 millions d’internautes mobiles, soit entre 20 et 30% du parc mobile ou encore entre 25 et 40% de la population (en raison de la sur-pénétration du mobile, atteignant jusqu’à 140% de pénétration)».
IDATE1612200813
• Les initiatives des leaders du Web (Google, Yahoo!…), des opérateurs mobiles et des équipementiers (Nokia, Apple) focalisent l’attention autour du marché de l’Internet mobile, i.e. de l’accès à Internet sur téléphone mobile.
• Ce marché, qui n’a pas tenu toutes ses promesses par le passé, est désormais appelé à se développer, sans toutefois devoir atteindre des niveaux de croissance spectaculaires dans les prochaines années.
• Il s’agit en effet pour l’instant plus d’une guerre de positions que d’une bataille économique. Les acteurs cherchent surtout à organiser le marché en s’attaquant aux problématiques technologiques et de monétisation.
• Le marché a déjà beaucoup évolué avec l’ouverture des systèmes logiciels et des offres opérateurs (portail et forfait données), ainsi que le retrait des services payants.
• L’Internet mobile s’appuie encore beaucoup sur de la transposition de services PC, avec des approches spécifiquement adaptées au mobile (écran, navigabilité…). L’innovation sur mobile devrait permettre à terme le développement de nouveaux services très différenciants.

Source : IDATE par email

Plus d’informations sur http://www.idate.fr

lu : 3135 fois