RETOURS D'USAGES

Faire apprivoiser les TICE par les formateurs des enseignants, une étape incontournable

270220124f4b89bdc0ddd
Chargée de l’accompagnement de la scolarisation des élèves sans maîtrise suffisante de la langue française ou des apprentissages scolaires, l’antenne académique du CASNAV est pilotée par M. Bianchi, Inspecteur de l’Éducation Nationale.

À travers une aide pédagogique ou des actions de formation, les personnels du CASNAV, principalement des formateurs, apportent aux enseignants les outils pour faciliter l’accueil et la prise en charge pédagogique des élèves.

Dès son arrivée en septembre 2009, M. Bianchi souhaitait que les formateurs intègrent les technologies de l’information et de la communication appliquées à l’enseignement (TICE) dans leur formation. Selon lui, l’utilisation des TICE reste minoritaire et les possibilités offertes par ces supports technologiques, qui sont de plus en plus conviviaux et performants, ne sont pas pleinement exploités.

Il se fixe alors comme objectif d’initier les formateurs à une utilisation des outils que les évolutions technologiques mettent à la disposition des enseignants et de donner les meilleures chances de réussite aux élèves. Il s’agit également d’exploiter la puissance des TICE dans le cadre des enseignements traditionnels et de les mettre au service de l’enseignement des disciplines. En novembre 2011, M. Bianchi dote son service de la solution TNI de DYMO/Mimio constituée de la barre MimioTeach, du logiciel MimioStudio et d’un vidéo projecteur, l’idée étant de créer et de mettre rapidement à disposition des salles de formation nomade pour les formateurs.

Des formateurs pour les enseignants « formés » aux TICE

Ainsi, toute salle de cours équipée d’un simple tableau blanc classique, se transforme rapidement en classe numérique interactive. Il décide aussi de les équiper d’ordinateurs portables qui seront également disponibles dans les salles de formation nomades.

«L’usage des TBI présente des avantages non négligeables» déclare M. Bianchi. «Les nouvelles technologies permettent aux enseignants d’être plus efficaces et nous voulons que la formation ait le plus d’impact possible. Mon objectif est de faire entrer les TICE dans la pratique courante de la classe pour mieux éduquer les nouveaux arrivants, les enfants de familles gitanes ou les voyageurs. En effet, si les formateurs ne s’approprient pas les outils technologiques, il est illusoire de demander aux enseignants de le faire. C’est d’abord aux formateurs d’acquérir la connaissance de ces outils pour que l’on puisse les proposer ensuite aux enseignants».

Précédemment, M. Bianchi était chargé de la mission TICE pour le département des Bouches-du-Rhône. Il avait été l’initiateur de la création de 6 salles de formation nomades afin de former les enseignants depuis n’importe quel lieu. Il a établi un planning de formation pour le 1er degré sur l’ensemble du département, découpé en 6 zones de formation.

Tout au long de la période scolaire et dans chaque zone, M. Bianchi a mis à disposition une salle de formation nomade comprenant un TBI DYMO/Mimio et un vidéoprojecteur. Ainsi, tous les formateurs chargés d’organiser les stages de formation avaient accès à un TBI en permanence.

«J’ai pu ainsi constater que la dynamique de formation était modifiée par le contenu. Nous sommes dans des échanges qui s’appuient sur des traces écrites. Le formateur est debout face à un groupe d’enseignants comme un professeur face à ses élèves. Il écrit au tableau tout en exploitant les ressources numériques, tandis que les élèves n’ont plus besoin de recopier manuellement les notes de l’enseignant», souligne M. Bianchi.

«Le TNI est à mon sens un outil de formation dont les avantages outrepassent largement les inconvénients, dont celui de devoir rechercher des ressources pédagogiques numérisées. Toutefois, pour l’enseignant qui souhaitait auparavant enrichir son cours par des illustrations ou des documents papiers, la recherche était encore plus fastidieuse».

Le programme de formation sera mis en place en juin 2012 et va concerner 4 départements.
Dans un premier temps, M. Bianchi présentera la solution à l’équipe départementale pour leur montrer le fonctionnement du TNI dans la pratique de formation. À terme, ce seront plus de 12 formateurs qui pourront utiliser cet outil pour leurs cours.

M. Bianchi souhaite également équiper chaque département d’une salle de formation nomade disponible à tout moment, sans avoir à réserver le matériel deux semaines à l’avance, comme c’est le cas encore aujourd’hui. La souplesse de la solution TNI choisie apporte en effet au formateur une mise en œuvre très rapide, quelle que soit la salle de cours qui lui est affectée.

Pour en savoir plus sur DYMO/Mimio ITT : www.mimio.dymo.com

lu : 4572 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de verification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Most Popular

To Top