\'\'
e-books

Quand des milliers de livres scolaires papier deviennent interactifs

Cette solution permet de numériser des livres scolaires par milliers et de les publier sur tous les supports mobiles existants (Android, iOS, Windows 8, web, etc.). Elle rend par ailleurs les livres pleinement interactifs. Ainsi, l’ebook peut suggérer à un élève qui s’entraîne sur une tablette de répondre à d’autres exercices en fonction de ses résultats. Le livre scolaire est devenu véritablement personnalisable.

Les éditeurs sont ainsi confrontés à une tâche d’ampleur considérable: numériser les quantités industrielles de livres qui constituent leur catalogue, tout en conservant la maîtrise du flux de production et des coûts associés. « Nous apportons une réponse à ce défi, cette réponse s’appelle MyEbookFactory » déclare François-Xavier Hussherr, CEO. Aucune solution n’existe à ce jour pour permettre l’industrialisation de la production pour des quantités massives de livres.

Des entreprises comme Inkling, ou encore des logiciels comme IBooksAuthor permettent le développement d’ap, mais ces solutions ne font pas de la quantité de livre numérisable et de l’interopérabilité (iOS, Android, Windows 8) leur priorité.

« MyEbookFactory est une solution à vocation industrielle qui permet de numériser plus de 1000 livres scolaires par mois (et 10 000 livres par mois d’ici deux ans), simultanément sur tous les supports ; et cela tout en développant un ensemble de fonctionnalités interactives autour du contenu. Il n’est plus besoin de mener des développements spécifiques pour chaque terminal : l’éditeur gagne du temps, économise de l’argent et internalise sa production digitale », précise le fondateur de l’entreprise.

En partant du PDF imprimeur, MyEbookFactory structure informatiquement le contenu (XML), le stocke en base de données, permet à l’éditeur d’ajouter tous types d’enrichissements et l’exporte enfin vers tous les terminaux existants en quelques heures seulement.

C’est la 1ère solution au monde qui permet aux éditeurs de pouvoir enfin numériser en interne leur fonds de milliers de textbooks, en gagnant en interactivité : « La véritable révolution numérique c’est que le livre commence tout juste à vivre une fois publié. Les livres publiés par MyEbookFactory peuvent se connecter à des bases de données appartenant à l’éditeur. Sur ces ebook, il est possible de faire des exercices interactifs et adaptatifs, d’annoter le contenu, et de l’enrichir », ajoute le CEO.

Plusieurs indices, notamment la diminution du coût des tablettes, conduisent les acteurs de l’éducation à anticiper le remplacement imminent du manuel papier par le livre numérique.

On sait qu’en 2015, la Corée du Sud aura définitivement abandonné les livres papier. Le Brésil compte acheter cette année 600 000 tablettes pour équiper tous les professeurs du pays. En Thaïlande, tous les élèves en première année de primaire et de secondaire vont recevoir une « tablet low cost« , soit 1,7 millions d’enfants. Au Chili, 1,2 millions de lycéens révisent déjà leur bac sur Internet ou sur téléphone mobile. Par ailleurs, on sait que le poids des cartables continue d’alarmer les parents, les gouvernements cherchent à diminuer leurs dépenses, le papier est onéreux.

Le livre scolaire numérique personnalisable a donc de beaux jours devant lui.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top