RESSOURCES NUMÉRIQUES

Faire du dessin numérique aléatoire en classe avec Alchemy

Ludovia_VarierLes références au numérique dans les programmes d’enseignement en arts-visuels sont riches, précises et incitatives. “Dans le champ des arts plastiques, l’appropriation artistique du numérique suscite de nouvelles questions, renouvelle ou met en perspective les codes fondamentaux de la création d’images. (…) L’enseignement des arts plastiques doit permettre aux élèves d’explorer ce médium.” L’utilisation en classe des outils de création et du “matériau” numérique participe donc de l’acquisition du B2I et à fortiori du Socle Commun de connaissances et de compétences en favorisant en règle générale un mode d’apprentissage fort, le “faire pour comprendre”.

Un outil comme Alchemy, va permettre d’explorer des formes nouvelles et spécifiques de création en classe, ouvrant ainsi de nouveaux champs pédagogiques.

Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée

Alchemy est un logiciel de dessin sous licence GNU / GPL  qui  propose différents outils et effets paramétrables, combinables entre eux, générant des images dont le rendu fait une large place au hasard.

Si on le compare à la plupart des logiciels de traitement d’image ou de dessin dont les fonctionnalités sont les pendants numériques d’outils analogiques (papier, crayon, ciseau, colle…), Alchemy présente de réelles différences et spécificités : absence de gomme, impossibilité d’annuler les actions effectuées à l’écran ; modification aléatoire des lignes et des formes ; possibilité d’enregistrer automatiquement de tout ce qui est créé à l’écran ; interface dépouillée et simple d’utilisation qui autorisent les enseignants à proposer cet outil de la maternelle au lycée.

Relation avec le thème de l’édition 

Dans le domaine de l’enseignement des arts plastiques et donc de la création, les élèves doivent souvent effectuer une production en laissant libre court à leurs imaginaires et pourtant il est intéressant de ne pas s’intéresser qu’au résultat final mais également  au processus de création. Une des promesses du numérique en éducation pourrait se traduire par “permettre de mieux comprendre pour mieux apprendre”, notamment au travers des traces laissés par l’utilisation des outils numériques.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top