25 recommandations pour aider les parents à « faire apprendre » les technologies aux enfants

Thierry Karsenti, Professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montréal et Titulaire de la Chaire de recherche du Canada, a fait un tour d’horizon des parents pour analyser les situations qu’ils vivaient au quotidien vis à vis des technologies qui ont envahi l’univers de leurs enfants. Il constate que la majeure partie des sites dédiés aux parents sur ce sujet parlent essentiellement de sécurité et de protection des enfants. Aujourd’hui, il se dit « innovant » en s’adressant aux parents pour leur apprendre comment aborder les technologies sous forme d’apprentissages.

TKarsenti_recommnadationsparents_041213

« Comment protéger son enfant », « comment interdire l’accès à son enfant », etc.

« Aujourd’hui on parle trop de sécurité et pas assez d’autres éléments qui me semblent importants », déclare Thierry Karsenti.

« Je pense fortement qu’il y a une fracture numérique qui se dessine chez nos jeunes et ce, quelque soit le niveau de vie économique ».

Il parle de fracture numérique de « 2ème » niveau, c’est à dire que tous les jeunes d’aujourd’hui savent se servir du numérique, mais, alors que certains utilisent les technologies pour apprendre, d’autres, s’en servent uniquement pour socialiser ou pour jouer.

C’est de ce constat que lui est venu l’idée de « faire des recommandations » pour les parents ; et le premier lot issu de sa réflexion est « comment puis-je aider mon enfant à apprendre avec les technologies ? » de l’éducation aux médias en quelque sorte.

Un extrait de ce premier lot est :

« Il faut s’informer des technologies présentes dans notre société, tout particulièrement celles populaires auprès des jeunes ».

« Il faut amener son enfant à développer un esprit critique et constructif face aux technologies et à Internet ».

La deuxième partie de la liste de recommandations est liée à l’importance d’ouvrir un dialogue avec son enfant vis à vis de ces technologies « afin de trouver un juste équilibre entre technologies ou pas de technologies du tout, quand les utiliser, les moments avec ou sans technologies » :

« Il faut planifier, de façon collaborative avec son enfant, des règles précises d’usages ».

« Il faut parler de technologies à d’autres parents ou amis qui ont un enfant du même âge ».

Et enfin, le troisième lot parle de sécurité, de prévention, de cyber-intimidation.

« Il faut parler à son enfant de cybe-rintimidation à la fois pour prévenir mais aussi pour agir ».

« Il faut amener son enfant à être responsable de ce qu’il fait ou ne fait pas avec les technologies ».
Plus d’infos :

Retrouvez toutes les recommandations de Thierry Karsenti sur http://karsenti.ca/25/

 

lu : 1758 fois