Déploiement des ENT, l’arrivée en force de parents convaincus

Dans le cadre de la stratégie numérique du ministre, annoncée en décembre 2012, le ministère a mené un cycle de travail avec tous les acteurs des espaces numériques de travail. Ces travaux avaient pour objectif de poser une vision partagée des ENT (rôles, organisation, acteurs, fonctionnalités etc.) et de donner un nouvel élan aux projets ENT pour les années à venir, en menant un cycle de réflexion et de partage autour des principales questions liées aux ENT.

Les représentants des différents acteurs de l’écosystème ENT ont été impliqués : collectivités territoriales, académies, chefs d’établissement, intégrateurs/éditeurs de solutions d’Environnement Numérique de Travail, utilisateurs (parents d’élèves, enseignants notamment), fournisseurs de ressources, institutions en charge du cadre de référence et réglementaire.

Une réunion d’échanges à destination des porteurs de projet ENT a eu lieu à l’occasion du salon Educatice, le 20 novembre. La table ronde organisée le matin visait à focaliser les discussions sur les parents d’élèves, témoignages à l’appui.

 

Le dispositif national de mesure d’audience des ENT de la Caisse des Dépôts fournit plusieurs données intéressantes, dont nous vous dressons ci-dessous un bref aperçu, dont certaines sont le reflet de l’engagement de plus en plus affirmé des parents envers l’ENT, « notamment dans les collèges », comme l’a précisé Sylvie Leloup de la Caisse des Dépôts, lors de cette matinée.

Depuis 2004, année de lancement des ENT, le nombre d’établissements déployés ne cesse de grimper, avec une forte progression notamment depuis la rentrée 2009.

En juin 2013, c’est 1 élève du secondaire sur 3 qui dispose d’un ENT participant au dispositif de mesure d’audience.

D’autre part, entre novembre 2008 et novembre 2012, les visites globales de l’ENT sont multipliées par 10 ; et sur la même période, les visites des parents sont multipliées par 20 !

Selon quelle fréquence les parents se rendent-ils sur l’ENT ?

On note dans le dispositif de mesure d’audience que dans près de 40% des établissements « actifs* », chaque personne se rend sur l’ENT entre deux fois par semaine et 2 à 3 fois par mois ; et dans 44% des établissements actifs, les parents ont fréquenté l’ENT entre une fois par semaine et plusieurs fois par semaine, ce qui est au-dessus de la moyenne des chiffres portant sur l’ensemble des acteurs consultant l’ENT.
On peut donc en conclure que c’est une pratique entrée dans le quotidien des familles ?

Nous avons retenu quelques éléments des témoignages de Mohamed Bouguerra, parent d’élève à Pontault-Combault et Directeur d’école à Champigny (400 élèves), Olivier Vella professeur à l’école élémentaire Marcel Pagnol de Pontault-Combault et Dominique Maïssa, Principal du Collège Raoul Dufy à Nice (1000 élèves, 1800 parents), nous permettant d’en savoir un peu plus.

Olivier Vella affirme pourtant qu’au début, « ce n’était pas gagné ». Beaucoup de craintes se sont vite fait sentir par rapport à la gestion de l’emploi du temps, plus compliqué, à la messagerie à gérer (modération ?),  et aux enseignants de classe de CP qui  ne voyaient pas l’intérêt… Un accueil donc mitigé, dans cette école primaire.

Puis, au fur et à mesure, tous les acteurs ont découvert que l’ENT pouvait être un atout pour les échanges à caractère « social » : Facilité de communication avec les parents sur des conversations privées par exemple, voyage de classe en direct sur l’ENT permettant aux parents de suivre ce que font les enfants. A ce sujet d’ailleurs, Olivier Vella souligne que certains parents se sont connectés une première fois à l’ENT pendant le voyage de classe (explosion du nombre de connexions de parents), ce qui leur a permis de prendre une « habitude » de connexion sur le reste de l’année.

Enfin, toujours sur un aspect social, Olivier Viella met en avant que l’ENT est très utilisé par les familles en grande précarité, logeant parfois dans des hôtels avec accès internet ; l’ENT leur permettant d’avoir un lien avec l’école.

Au final, c’est une expérience concluante pour son école puisque sur 12 classes, 10 ont souhaité adhérer à l’ENT à la dernière rentrée.

Même constat pour Mohamed Bouguerra. En tant que parent d’élève, il apprécie d’avoir accès à la vie privée scolaire de son enfant :

« c’est plaisant et sécurisant de savoir ce que fait mon enfant en classe ».

Et c’est de son expérience de parent d’élève qu’est partie son envie d’engager la démarche pour son école, cette fois en tant que Directeur d’école, et il tient à souligner « que la réaction des parents n’était pas euphorique au départ ».

Dominique Maïssa vient apporter l’expérience du collège qu’il dirige et qui en est à sa 5ème année de pratique de l’ENT. Il note chaque année une fréquentation en hausse : en septembre 2013, +7% par rapport à septembre 2012.

Myriam Bost qui l’accompagne ajoute qu’en tant que parent, elle va volontiers deux à trois fois par jour sur l’ENT pour consulter  les cours éventuellement supprimés, l’emploi du temps, les devoirs, les notes, les formations annoncées comme le secourisme par exemple, certains cours qui sont en ligne avec les corrections des exercices et des contrôles….Tout cela en plus des informations administratives.

« C’est une mine d’informations. Et avant le conseil de classe, les parents s’envoient des mails entre eux sur le lien créé à cet effet ; ils peuvent aussi communiquer directement avec les enseignants. C’est très pratique », témoigne t-elle.

Dominique Maïssa conclut : «  La crainte que nous avions que l’engouement pour l’ENT, passé l’effet de la nouveauté, retombe, ne s’est pas confirmée ».

 

*Parmi les 2943 établissements déployés, 2221 comptent au moins 0,1 visite par personne dans le mois. Déployés depuis la dernière année ou depuis plusieurs années, ils constituent un corpus que l’on nommera « les actifs ».

Chiffres et constats issus du document de la Caisse des Dépôts « l’Environnement Numérique de Travail, an X », 2003-2013, quelques observations issues du dispositif national de mesure d’audience des ENT.

 

Plus d’infos :
Documents de Synthèse de la consultation nationale des acteurs des ENT téléchargeable ici

 

 

lu : 2771 fois

Commentaires

  1. […] statistiques de la Caisse des Dépôts et Consignations, à ce sujet voir l’article http://www.ludovia.com/2013/12/deploiement-des-ent-larrivee-en-force-de-parents-convaincus/, « 1 élève du secondaire sur 3 a accès à un ENT » – et que l’ENT permette ce genre […]