RETOURS D'USAGES

La calculatrice graphique : appropriation et détournement des programmes de mathématiques du lycée

[callout]L’usage de la calculatrice par les élèves est l’objet de nombreux débats entre enseignants.[/callout]

Ludovia_Casio

Une nouvelle réglementation a d’ailleurs été publiée début avril et impose aux élèves d’utiliser des calculatrices dotées du Mode Examen à partir des sessions 2018 des examens du secondaire, et notamment le baccalauréat.

Afin de lutter contre la triche, ce Mode Examen restreint l’accès à la mémoire utilisateur pendant les examens. Ainsi, les élèves ne pourront pas accéder aux programmes qu’ils auront enregistrés sur leur calculatrice avant l’examen. Ils les retrouveront dès la fin de l’épreuve.

Lors de cet atelier je vous proposerai dans un premier temps de découvrir et manipuler les nouvelles calculatrice CASIO Graph 25+E, Graph 35+E et Graph 75+E équipées du Mode Examen.

Puis, en m’appuyant sur deux années d’expérimentations avec la calculatrice graphique formelle fx-CP400, menées auprès de lycéens de Terminale S, je vous ferai découvrir (calculatrice en main), avec des exemples concrets :

  • comment la calculatrice peut aider les élèves à s’approprier le programme de mathématiques (intervalle de fluctuation asymptotique)
  • comment la calculatrice peut aider les élèves à détourner une difficulté pour parvenir au résultat attendu (suites, dichotomie).

A propos de l’auteur :  Helène Landart
Découvrir le programme ExplorCamps Ludovia#12.

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top