RESSOURCES NUMÉRIQUES

Et vint BUBULES le fil d’Ariane

Episode 2
Ce sont huit modules concentriques, un par année scolaire. Le sous-titre en est : « J’observe le monde matériel, je fais des sciences« .

NinonLouiseepisode2_bubules1À chaque année scolaire, il y a plusieurs leçons de longueur variée où l’écolier s’initie à l’usage de l’une ou l’autre de ces habiletés manuelles et intellectuelles caractéristiques du travail scientifique.

À partir d’observations d’objets et de phénomènes, de manipulations, de simples expériences, l’accès à une diversité d’informations et principalement grâce à l’approche holistique des savoirs et la progression des apprentissages en spirale, l’élève développera une pensée conceptuelle dépassant la connaissance factuelle.

La description ci-dessous présente quelques-uns des principaux faits dont traite chaque module. Il vous faut imaginer comment l’étude du système nerveux se fonde à l’étude des systèmes de communications ; comment le concept d’habitat est proposé avec l’étude élémentaire des propriétés physiques et chimiques de la matière ; que la fabrication de divers types de bonbons selon la température du sirop est une analogie de la formation des roches ; que les adaptations des animaux à la vie aquatique, la poussée d’Archimède, la pression et les sous-marins peuvent être étudiés ensembles ; quelles représentations des conditions de vie sur Terre faudra-t-il avoir assimilé pour concevoir un modèle numérique de colonie sur la Lune ou sur Mars.
légende photo : Nous n’avons pas inventé les tablettes et le stylet

Il vous faut vous représenter de courts mélodrames (soap operas) de dix minutes environ ayant pour sujet l’histoire d’amour chez les molécules, les atomes et les particules.

Ah! toutes ces liaisons !

L’élève est au centre de l’univers. L’air qu’il respire et les objets qui l’entourent parlent à ses sens et l’éveillent à l’histoire de son humanité.

1 – Moi

NinonLouiseepisode2_bubules2Je suis un être humain qui vit dans un monde matériel et possède les caractéristiques des êtres vivants.

Le concept d’espèce, les propriétés physiques de la matière et les principales caractéristiques de la vie sont abordées pendant cette première année.

Si Cicéron fut le premier à appliquer le mot « culture » à l’être humain nous dit Internet, les sculptures et les pétroglyphes représentatives de l’Homme existaient avant lui, ainsi que les premières formes d’écritures.

L’enseignant présentera à l’élève des images de représentation de l’Homme par diverses cultures primitives.  L’élève pourra en dessiner ou en reproduire quelques unes avec de la pâte à modeler,  apprendra le nom de la culture d’origine de ce modèle ainsi qu’à localiser cette culture à la fois sur une ligne du temps et sur un globe terrestre.

Tous les enfants . . . enfin presque tous les enfants du monde sont eux-aussi astreint à apprendre à écrire. Jouons avec les lettres, les miennes et les tiennes. Oui, j’aime la calligraphie mais si au lieu d’être une obsession écrire devenait un jeu de dessin à faire en fin de journée ?

NinonLouiseepisode2_bubules3

2 – Ma maison

Liquides, solides et gaz, les états de la matière, les mélanges, les structures de la matière, initiation à la physique et à la chimie ainsi que l’introduction du concept d’habitat. On bricole des modèles d’abris primitifs à partir de matière végétale, des grandes herbes et des brindilles. On est informé du nom du groupe culturel qui a créé ce type d’habitation et on le localise sur un globe terrestre.

NinonLouiseepisode2_bubules43 – Mon vaisseau spatial. la Terre

L’histoire de la Terre, une planète en constante transformation. Introduction des

concepts de populations, communautés et écosystèmes. Les premiers abris construits avec les pierres. Visiter son quartier. Y trouve-t-on des bâtiments de pierre? Les châteaux et les temples.

4- Je fais le tour du monde en voilier

NinonLouiseepisode2_bubules5Les climats, l’hydrologie, les besoins essentiels de l’être humain pour vivre isolé sur un bateau, les modes de communication, la succession écologique et les écosystèmes des îles Galapagos, l’île de Pâques.

Les grands voyageurs, Ulysse, les Vikings, Marco Polo, les grandes explorations, les comptoirs commerciaux, la conquête des nouveaux continents, la découverte de nouveaux produits, etc.

5- Je suis un astronaute

Le spectacle de l’espace, le concept de gravité, les télécommunications, comment vivre dans un thermos – la vie à bord d’une station spatiale, pourrait-on établir une colonie dans l’espace? L’application de la méthode expérimentale.

La cosmologie moderne et les cosmogonies culturelles. Pourquoi les élèves n’imagineraient-ils eux-aussi histoire de la formation de l’univers qu’ils illustreraient collectivement et publieraient sur le Net, après qu’on leur a raconté la formation de l’univers. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmogonie

6- Je suis la star de ma vie

La beauté et la forme, la santé, le sport, les fleurs, la reproduction sexuée, le système nerveux, l’électricité, l’électronique.

Ces êtres humains qui sont des vedettes de tous les temps – Jules César, Louis XIV, Léonard de Vinci, Boudha, Gutenberg, Christophe Colomb, Aristote, Washington, Alexandre le Grand, Descartes, Bach, Ford, Homère, cités ici en vrac. D’autres pourraient être choisis. Je ne nomme pas les scientifiques car le module suivant traite de l’histoire de la science et les présente.

7- J’espionne la nature

NinonLouiseepisode2_bubules6Les grands espions de la nature, les chasseurs ces premiers espions, qui étudient le comportement de leurs proies. Puis l’astronomie, la première science naturelle.

Les grands voyageurs : Humboldt et Darwin qui furent aussi de grands observateurs.

Ceux qui organisent l’information, comme Linné et Mendeleïev.

Ceux qui ont étudié la constitution de la matière comme Lavoisier.

Ceux qui ont étudié le comportement de la matière et de l’énergie comme Newton et Einstein.

Ceux qui ont étudié la vie comme Mendel et Pasteur.

. . .et plusieurs autres.

On les situe dans l’espace, leur contrée d’origine et leur temps. On reprend certaines de leurs observations, de leurs manipulations. On apprend à démontrer leur théorie. On ne demandera pas toutefois aux élèves de reproduire les observations du LIGO (Laser Interferometer Gratitational-Wave Observatory) qui tente de capter les vagues de l’espace-temps, ces messagères d’Einstein.

La police scientifique, un sujet qui fascine les adolescents.

Les détectives des maladies, la médecine, un second sujet auquel s’intéresse ces jeunes dont le corps subit maintes transformations.

8- Moi

Je suis un être humain qui vit dans un monde matériel que je partage avec d’autres êtres vivants. C’est l’année synthèse de tous les acquis.

L’élève retiendra peut-être la portée et les limites du savoir scientifique. On présente quelques exemples de la sagesse, par exemple, la création d’habitats protégés, tels les parcs nationaux ou la sauvegarde de la diversité des graines agricoles et de la bêtise humaine, par exemple la pollution des nappes phréatiques ou la consommation de drogues dures. Il y apprendra aussi que parfois l’enfer est pavé de bonnes intentions, par exemple, la destruction partielle de la couche d’ozone par les chlorofluorocarbonnes -CFC- une réaction chimique imprévue.

L’élève pratiquera l’art de la dissertation, c’est-à-dire savoir prendre en considération des aspects contradictoires avant de tirer une conclusion. Il s’exercera à réfléchir au fait que la plupart des situations présentent des avantages et des inconvénients. La discussion, une activité très prisée des élèves de cet âge, sera utilisée pour lui permettre de raffiner sa compréhension de la science et des cultures.

Une question se pose. Est-il nécessaire de bouleverser nos systèmes éducatifs ? Convertir notre traditionnelle approche disciplinaire en une approche holistique ?

Le classement disciplinaire des savoirs, nomenclature généralement acceptée, est une création de l’Homme pour organiser ses connaissances. Les phénomènes naturels observables par les élèves en formation de base et les simples concepts sont très souvent de caractère transdisciplinaire. Par exemple, la croissance, la respiration, le mouvement, toutes ces caractéristiques générales des êtres vivants s’appliquent autant à notre jeune être humain qu’à la petite plante qu’il fera pousser au module de première année. Il saura alors que lui et cette plante sont vivants malgré leurs différences apparentes, mais que la roche ou sa peluche ne sont pas. Peut-être cette «révélation» aidera-t-elle le jeune citoyen à se percevoir comme un être membre d’une communauté de vivants et non comme cet être supérieur à qui la planète appartient.

Jusqu’à tout récemment l’écolier n’avait que son manuel scolaire comme référence. Or les livres sont un médium à deux dimensions.   L’information y est présentée dans le plan et défile selon un classement logique, cohérent. Le sommaire nous en présente la synthèse. Il y a bien l’index direz-vous pour permettre de transpercer l’ouvrage et nous orienter dans le dédale d’informations. Mais l’index ne permet pas de sortir du livre.

Le numérique est un médium à trois dimensions. On peut y vivre dans l’espace. Un écran du cahier de note interactif permet à l’élève d’accéder directement à des informations, des images, des vidéos. Un tel médium permet d’appréhender globalement l’univers, de manière holistique. Ce médium se rapproche davantage de la réalité malgré qu’il s’agisse d’un univers virtuel. Nous vivons dans un univers à trois dimensions et le numérique permet à l’écolier d’apprendre à le connaître avec plus de réalisme.

Le numérique autorise les voyages dans l’espace culturel ainsi que dans le temps. Il fait des liens autrefois réservés aux grands esprits. Il permet de «comprendre», de «voir», de «prendre conscience.»

Le numérique n’est pas une panacée. C’est une réalité de notre quotidien. Vous pouvez tenter, tel Josué de dire :» Numérique arrête-toi !» mais vous ne pourrez pas arrêter sa course exponentielle. Comme je ne connais aucun pouvoir pour stopper l’envahisseur pourquoi n’utiliserions-nous pas ses fantastiques propriétés pour l’éducation de base des générations montantes.

C’est dans cet esprit que j’ai créé BUBULES™ le fil d’Ariane.

Photographies prises à travers les vitrines de l’exposition : Objets culturels du monde entier du Musée Redpath de l’Université McGill de Montréal.  

Les musées d’histoire naturelle et de l’Homme disposent d’une multitude d’objets témoins de la vie de ce que nous sommes pourquoi ne pas y référer pour l’éducation du Petit de l’Homme.

Article écrit par Ninon Louise LePage, tous droits réservés.

lu : 1626 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de verification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Most Popular

To Top