\'\'
ACTUALITÉS EN BREF

Ecriture et numérique : apports et limites

L’équipe de Ludomag a le plaisir de vous présenter, en vidéo et au travers d’un court résumé en quelques lignes, plusieurs intervenants du colloque écriTech’7 qui s’est déroulé à Nice les 18 et 19 mai 2016.

Jean-Luc Velay, chercheur au CNRS en neurosciences cognitives à l’université d’Aix-Marseille, nous présente les apports et limites du numérique dans l’apprentissage de l’écriture.

L’introduction du numérique à l’école fait évoluer les apprentissages. Au-delà du fait qu’il ait un impact plutôt positif sur différents aspects, Jean-Luc Velay rappelle que, lorsque les changements touchent aux apprentissages primordiaux, ceux qu’on apprend quand on est tout petit et en particulier le langage, « il faut être attentifs à ce que l’introduction du numérique ne modifie pas trop les choses ou du moins vérifier que si elle les modifie, c’est dans le bon sens ».

Pour l’écriture manuscrite, l’apparition des tablettes dans les classes de maternelle doit être amenée avec précaution, par exemple.

Le geste d’écriture sur un clavier n’est plus du tout le même que lorsqu’on apprend à la main.

« Si on écrire sur des outils numériques dès la maternelle, comment bien utiliser le numérique pour l’écriture manuscrite »

Les travaux de recherche de Jean-Luc Velay montrent que le geste d’écriture n’est pas anodin.

Explications plus détaillées sur ce geste de l’écriture dans la vidéo ci-contre.

Toutes les interviews et articles réalisés sur écriTech’7 sont à découvrir ici.

 

 

 

lu : 2946 fois

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les jeunes français de 12 à 25 ans et l’écriture manuscrite – Ludovia Magazine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de verification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Most Popular

To Top