RETOURS D'USAGES

L’inclusion dans la classe inversée

Amélie Mariottat est enseignante en français à Piégut-Pluviers dans le Nord Dordogne, en Périgord vert, dans un collège en environnement rural. Elle était au micro de ludomag sur l’université de Ludovia#13, interviewée par Christophe Batier, dans laquelle elle parle de l’évolution de sa pratique de classe inversée.

« Je me suis rendue compte qu’en français, il était assez difficile de donner toutes les notions en amont (sous la forme de capsules) donc j’ai un peu changé ce modèle et ce sont mes élèves qui sont devenus créateurs de capsules« .

« Cette année, j’ai travaillé sur l’inclusion afin que tous les élèves soient pris en charge avec de la différentiation ».

Elle explique la différence qu’elle fait entre l’intégration et l’inclusion pour laquelle elle met en oeuvre des processus pour tous les élèves qui fonctionnent pour la différence de chacun « alors que quand tu intègres un élève, tu fais quelque chose pour lui spécifiquement« .

 

Découvrez le blog d’Amélie : http://f2epc.eklablog.com
et suivez la sur Twitter @MariottatAmelie

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top