ACTUALITÉS EN BREF

Chanda, une mère indienne : un film sur l’accès à l’éducation selon les réalités sociales

Chanda, un mère indienne, est un film indien de 1H36, réalisé par Ashwiny Iyer Tiwari qui sortira le 4 janvier en France.

Chanda est femme de ménage. Elle vit avec sa fille Appu derrière le magnifique Taj Mahal dans des habitations vétustes. Elle rêve que sa fille fasse des études pour avoir une vie meilleure. Mais lorsque Appu lui annonce qu’elle veut quitter l’école pour devenir aussi femme de ménage, Chanda prend la décision surprenante de retourner à l’école dans la classe de sa fille, pour la convaincre de poursuivre ses études.

Ce premier film de la réalisatrice Ashwiny Iyer Tiwari place au centre de sa préoccupation l’accès à l’éducation des femmes et des jeunes filles en Inde.

Comment s’élever socialement lorsque notre environnement (pauvreté, parents seuls, absence de culture) n’est pas favorable ? Comment échapper à ce déterminisme social ? Par quels moyens réussir ? Le film répond à ces questions essentielles en trouvant ses réponses dans l’ascension sociale par l’éducation.

Chanda sait que l’école peut offrir à sa fille une vie meilleure et va se battre pour qu’Appu puisse en avoir conscience. Le ton léger du film, permet d’échapper à tout propos dramatique. La réalisatrice porte alors un regard doux et bienveillant sur le combat de cette mère et donne à ce film solaire une dimension universel.

Le film, recommandé par la ligue de l’enseignement nationale, bénéficie de beaux partenariats, pour accompagner sa sortie en salles, avec notamment la ligue de l’enseignement Paris et Aide et Action, une ONG défendant l’accès à l’éducation dans le monde.

 

lu : 1385 fois

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de verification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Most Popular

To Top