\'\'
POINT DE VUE

Les enjeux du leadership à l’ère du numérique

La révolution numérique affecte toutes les sphères de la vie sociale et communautaire. En effet, l’appropriation des outils numériques par les personnes leur permet de reconstruise un nouveau rapport à la vie en société et surtout des relations interpersonnelles. Le leadership n’y échappe pas. Et, à mon sens, deux des enjeux majeurs du Leadership à l’ère du numérique sont : le développement des compétences en leadership par la formation et l’expression du leadership.

Mais avant d’aborder ces deux enjeux, il importe de définir ce que c’est que le Leadership.

De toutes les définitions du Leadership, mot tiré de l’anglais, je retiens celle de Jean Luc Monsempès[1] pour qui « le leadership est un ensemble de compétences relationnelles permettant d’influencer les membres du groupe et leur donner envie de réaliser un projet, créer quelque chose de nouveau, réaliser une vision ».

Cette définition fait ressortir le fait que le leadership est une autorité d’influence, basée sur l’exemplarité et les relations que le leader noue avec les membres d’un groupe. On retrouve dans cette définition ce que Bertrand Poulet[2] appelle la capacité de donner envie aux autres de s’impliquer et d’agir pour réaliser une ambition collective ou atteindre un objectif commun.

Le leader apparaît ici comme porteur d’une ambition collective et joue un rôle de catalyseur et d’entraîneur. A cet effet, il est capable de guider, d’influencer et d’inspirer.

Pour Jean Luc Monsempès , le leadership est au niveau des capacités et il ne s’exprimera que si l’individu s’autorise à mettre en œuvre ses capacités de leadership.

La définition du leadership telle que abordée nous permet de mieux appréhender ses enjeux à l’ère du numérique : le développement des compétences par la formation et l’expression du leadership.

Le numérique pour le développement des compétences en leadership

Le leadership en tant qu’ensemble de compétences relationnelles permettant d’influencer est au niveau des capacités. Mais avant de mettre en œuvre ses capacités de leadership, il importe de les développer et cela à travers la formation. En effet, la formation permettra à l’apprenti leader d’être capable de cerner la bonne adéquation entre ses aspirations au leadership et les besoins réels de sa communauté. Elle lui permettra surtout de développer ses compétences relationnelles, utiles pour son leadership.

S’il y a un domaine que le numérique est en train de démocratiser, c’est l’accès aux offres de formation de qualité. De plus en plus d’organismes aussi bien nationaux qu’internationaux proposent des formation sur le leadership. Ces formations peuvent être suivies à travers des plateformes de formation ouverte à distance.

C’est le cas de la formation sur le Leadership Africain dans les TIC (LATIC) délivrée par la Global e-School Communities initiatives (GESCI), fondé en 2003 par la Task Force des Nations Unies pour les TIC.

Le numérique permet aussi d’accéder à des opportunités d’offres de formation sur le leadership.

Beaucoup de jeunes en Afrique ont pu ainsi suivre des formations de qualité en leadership comme le Young African Leaders Initiative (YALI) de l’ambassade des USA et le Young Leaders AfricaFrance soutenu par l’Agence Française de Développement (AFD).

Par ailleurs, le numérique favorise aussi un autre type de formation au leadership : la formation par modelage.

Suivre des leaders à travers des médias sociaux permet aux apprentis leaders d’apprendre des devanciers. De plus, les possibilités offertes par les médias sociaux de réseautage deviennent aujourd’hui un vrai espace de formation au Leadership. En effet, il est possible d’entrer en contact avec un leader à travers le réseau social, de pouvoir échanger avec lui, d’apprendre de lui et avec lui. Ces outils de réseautage social sont aussi des espaces d’apprentissage entre pairs jeunes leaders. Les interactions entres membres du réseaux peuvent favoriser l’apprentissage social.

Le numérique pour l’expression du leadership

L’avènement du Web social a bouleversé les lieux d’expression des citoyens. En effet, en permettant à l’utilisateur d’être au centre de la production de contenu, il a changé notre rapport à l’information sur internet. Désormais, tout individu connecté à internet et détenteur d’un compte sur un réseau social, est un potentiel média. A ce titre, le Web social lui offre la possibilité de s’exprimer sur tous les thèmes. Dans les pays d’Afrique de façon générale, ces outils du numériques permettent aux individus de porter leurs voix au-delà des frontières nationales.

Les médias alternatifs, nouveaux espaces de communication abordables et accessibles, permettent aujourd’hui à tout un chacun d’exprimer son leadership dans son domaine d’expertise sans forcement passer par les médias traditionnels.

Par exemple, les médias sociaux offrent des possibilités de pouvoir de guider, d’influencer et d’inspirer une communauté. La plupart des grandes marques en ont pris conscience et ont une présence très remarqués sur ces services numériques. La révolution arabe a aussi montré que ces outils numériques pouvaient permettre à des individus de jouer un rôle de catalyseur et d’entraîneur.

Le blog est un formidable outil à la disposition de toute personne pour exprimer son leadership dans son domaine d’expertise.

Il permet à son animateur de s’exprimer sur des thématiques de son domaine d’expertise et mobiliser ses lecteurs autour de celles-ci. En effet, les échanges occasionnées par ces articles publiés sur le blog peuvent donner lieu d’influencer des communautés afin d’elle s’engage pour une cause ou une vision. Facebook et Twitter en tant que plateforme de micro-bloging, sont aussi au service de l’expression du leadership. Ceci à travers du contenu de qualité qui permet d’engager une communauté.

Ces plateformes favorisent l’expression du leadership collaboratif en permettant aux leaders de collaborer entre eux.

Youtube, la plateforme de partage de contenus vidéos est devenu le média social le plus prisé. Les Youtubeurs sont de nos jours les plus grands « influenceurs » sur internet. A travers leurs vidéos qui cumulent des centaines de millions de vues, ils arrivent donner l’envie à des communauté de s’engager et réaliser une vision.

En favorisant le développement des compétences en leadership et son expression, le numérique permet de démocratiser cette notion. Le leadership cesse ainsi d’être la chasse gardée du domaine de la politique, du syndicalisme et s’ouvre à tous les autres domaines.

[1] Le Leadership pour les nuls http://www.institut-repere.com/Leadership/le-leadership-pour-les-nuls-1-2.html

[2] La formation au leadership http://www.demos.fr/chaines-thematiques/management-equipe-leadership/Pages/post-200.aspx

Auteur : Bi Sehi Antoine MIAN, Ph.D.Enseignant-Chercheur TICE, Techno pédagogue à l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire
www.ticeduforum.ci

 

source image : pixabay.com

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les enjeux du leadership à l’ère du numérique – Ludovia Magazine – NWOW.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top