recherche

Stanislas DEHAENE présente Ludo, le projet eFRAN porté par le laboratoire UNICOG

Le ministre de l’Education Nationale annonçait lors du colloque du Mouvement Contre la Constante Macabre au lycée Henri IV la création d’un conseil scientifique autour de tous les enjeux de l’enseignement scolaire qui doit (nous) permettre d’avoir une vision scientifique des évaluations que produit l’institution.

En déplacement à Toulouse, au forum Futurapolis, Jean-Michel Blanquer a annoncé que la présidence de ce conseil dont les membres seront connus prochainement, sera confiée au professeur Stanislas DEHAENE . “Il sera saisi sur tous les sujets, comme l’intelligence artificielle, afin d’apporter des éclairages pertinents. Je souhaite que ce conseil travaille dans un esprit d’avant-garde qui échappe aux opinions simplistes en matière d’éducation« , a affirmé le ministre

De l’Ecole Normale Supérieure à la Psychologie Cognitive Expérimentale.

Stanislas DEHAENE est ancien élève de l’École normale supérieure et docteur en psychologie cognitive. En septembre 2005, il a été nommé professeur au Collège de France, sur la chaire nouvellement créée de Psychologie Cognitive Expérimentale, après avoir occupé pendant près de dix ans la fonction de directeur de recherches à l’INSERM. Ses recherches visent à élucider les bases cérébrales des opérations les plus fondamentales du cerveau humain : lecture, calcul, raisonnement, prise de conscience.
Ses travaux ont été récompensés par plusieurs prix et subventions, dont le prix Louis D. de la Fondation de France (avec D. Le Bihan), le prix Jean-Louis Signoret de la fondation IPSEN et la centennial fellowship de la fondation américaine McDonnell.

Expert reconnu des bases cérébrales des opérations mathématiques, Stanislas DEHAENE a étendu ses recherches sur l’arithmétique pour aborder la question plus générale de l’impact, sur le cerveau, de l’éducation aux symboles écrits et a réalisé les premières expériences d’imagerie cérébrale du traitement subliminal des chiffres et des mots.

Les recherches actuelles de Stanislas DEHAENE tentent de repousser les limites de l’imagerie cérébrale. L’objectif est de déchiffrer le code propre à chaque région corticale et d’en comprendre l’origine au cours du développement. Imagerie cérébrale de la lecture, de la compréhension des phrases, du bilinguisme ; visualisation de l’activité du cerveau du nourrisson ; variabilité du cerveau d’une personne à l’autre.

Dans ces domaines où l’imagerie cérébrale tisse des liens entre psychologie et neurosciences, les nouvelles recherches développées par Stanislas Dehaene et Denis Le Bihan au centre d’imagerie NeuroSpin du CEA à Saclay, ouvrent des perspectives renouvelées de compréhension du cerveau humain.

LUDO, un logiciel open source pour l’apprentissage ludique des fondamentaux en maternelle.

L’Unité de NeuroImagerie Cognitive ( INSERM-CEA, NeuroSpin ), laboratoire de recherche qu’il dirige, en partenariat avec cinq collectivités territoriales , les ESPE de Nice et Poitiers et 50 établissements scolaires, coordonne le projet LUDO qui propose la conception, le développement et l’expérimentation en grandeur réelle d’un logiciel open source pour l’apprentissage ludique des fondamentaux sur les nombres et la lecture en Grande Section de maternelle .

Le logiciel se présentera sous forme d’une suite de jeux sur tablette et rassemblera l’ensemble des idées qui ont fait leurs preuves en sciences cognitives de la lecture et des mathématiques.

L’innovation y est caractérisée par :

  • l’utilisation systématique des dernières avancées en neurosciences cognitives
  • l’apport des mécanismes de jeux issus des jeux sérieux
  • une forte attention apportée à la qualité de l’interface enfant-machine
  • un algorithme adaptatif permettant d’évaluer en permanence , subrepticement , le niveau de l’enfant, et donc d’adapter la difficulté afin de proposer une apprentissage individualisé.
  • la démonstration rigoureuse, par l’expérimentation randomisée, de l’efficacité des leviers d’apprentissage mis en oeuvre par le projet.

Le projet LUDO, a reçu une subvention au titre du Programme d’Investisements d’Avenir de 775 130 € .

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus populaires

To Top