ACTUALITÉS EN BREF

Femmes de tête, femmes de coeur : formation des enseignants en France avec Isabelle Negro

Madame Negro est la Directrice de l’ESPE de l’académie de Nice. Elle a été professeur des universités en psychologie du développement, membre du groupe de recherche : Bases, Corpus, Langages qui se préoccupe de problématiques liées à la production écrite qui unit la recherche fondamentale et la recherche appliquée dans une perspective développementale.

Madame Negro a travaillé autour du projet de création de l’ESPE de l’académie de Nice. Elle a été chargée de mission pour accompagner les équipes universitaires de l’académie à la construction du projet et à été membre du comité de pilotage.

L’ESPE de l’Académie de Nice est attaché à l’Université de Nice Sophia Antipolis et appartient au réseau des 32 Écoles supérieures du professorat et de l’éducation. Ces établissements ont remplacé les IUFM qui avant 2014 avaient la responsabilité de la formation des professeurs des écoles, des collèges et des lycées.

Les missions premières des ESPE sont la formation aux métiers de l’enseignement et de l’éducation et le développement de la recherche en éducation. Selon leur formule, « les ESPE offrent une formation ancrée dans la réalité du terrain et appuyée sur la recherche« .

 

Au Québec, les premières écoles normales datent de 1857. Ces écoles appartenaient pour la plupart à ces communautés religieuses. Ces écoles ont été graduellement fermées entre 1965 et 1969 pour être remplacées par les facultés d’éducation des universités.

Il y a des facultés de sciences de l’éducation dans les universités francophones :
Université de Montréal, Université Laval, Université de Sherbrooke
Et le réseau des universités du Québec : université du Québec à Montréal, université du Québec à Trois-Rivières, université du Québec à Chicoutimi, université du Québec à Rimouski, université du Québec en Outaouais, université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
et anglophones : Université McGill, Université Concordia, Université Bishop

Enseigner au primaire et au préscolaire ou devenir professeur des écoles,

Pour enseigner au primaire en France, deux choix s’offrent au futur enseignant :
obtenir une licence en éducation d’une université, ce qui correspond à trois ans d’études
Ou
suite à une licence dans un autre domaine que l’éducation s’inscrire au ESPE au Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) Mention 1, 1er degré ce qui correspond à deux années supplémentaires d’étude.

Quelque soit la voie choisie, il faut passer le Concours de professeur des écoles, suite à l’obtention de la licence ou à la première année d’étude au master MEEF mention 1 de l’ESPE.

Le concours de Professeurs des écoles comporte quatre épreuves, deux orales – mise en situation professionnelle et entretien à partir d’un dossier – et deux écrites – l’une en français et l’autre en mathématique. La note de passage est de 50%. Le nouvel enseignant devient un fonctionnaire de l’État central qui l’assure d’un poste.

Au Québec, il faut avoir complété les études universitaires, un baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire. Le brevet d’enseignement est émis par le ministère de l’éducation qui donne le droit d’enseigner. Il faut être citoyen canadien ou détenir un statut de résident permanent et produire une déclaration d’antécédents judiciaires. Au Québec, l’enseignant est engagé par une commission scolaire qui lui verse un salaire et gèrent son travail à partir des ententes syndicales.

Enseigner au secondaire ou au collège

Au Québec les exigences sont similaires à celles pour enseigner au primaire si ce n’est que le baccalauréat sera obtenu dans une discipline enseignée au secondaire. Certaines facultés proposent l’inscription à une maîtrise en éducation, profil enseignement au secondaire. Ce programme mène à l’autorisation légale d’enseigner.

Pour enseigner au collège en France, il faut obtenir le master MEEF 2 et passer l’examen du Capes ou l’agrégation. Le CAPES est un concours auquel les étudiants en master MEEF niveau 2 se préparent dans le cadre de leurs études à l’ESPE. Le professeur devient certifié après une année de stage et est fonctionnaire de l’État.

L’agrégation est un concours qui existe depuis 1766. C’est un concours de haut niveau qui permet d’enseigner au seconde degré, c’est-à-dire aux lycées, aux classes préparatoires ( ce sont des classes qui donnent accès aux grandes écoles) au à l’université.

Enseigner au lycée ou au Cegep

En France, les exigences pour enseigner au lycée sont les même que pour enseigner au collège

Le Cegep est un collège d’enseignement général et professionnel. Le Cégep d’enseignement général offre un programme préparatoire aux études universitaires. Le Cegep professionnel ou technique consiste à enseigner un métier. Aucune autorisation d’enseigner est nécessaire.

Le CRIFPE

Le CRIFPE est le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante. Il s’agit du plus important centre de recherche en éducation au Canada.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top