MARCHES & DISTRIBUTION

Parler et enseigner programmation : TI poursuit sa réinvention

Depuis plusieurs années et avant que la programmation ne devienne la nouveauté phare des programmes scolaires, Texas Instruments avait entamé son processus d’innovation en faisant de ses calculatrices des outils transversaux au service de l’enseignement. Elles permettent aujourd’hui aux élèves d’apprendre le code, de s’entrainer, mais aussi de renforcer leur apprentissage.

Dès septembre 2019, la TI-83 Premium CE proposera le langage désormais universel, Python : une véritable révolution.

2018 : Rover rejoint la galaxie d’outils au service de l’enseignement de la programmation

Selon une étude réalisée par l’institut Juniors & Co, les enseignants sont totalement conscients de l’enjeu que constitue l’apprentissage du code pour leurs élèves :  67% des professeurs considèrent que la maîtrise de la programmation sera essentielle à l’avenir professionnel de leurs élèves. Désormais au cœur des programmes scolaires, notamment dans les enseignements ICN et ISN, l’algorithmique nécessite plus que jamais des outils concrets, ludiques et captivants.

Le TI-Innovator™ Rover, pour un apprentissage ludique

Le Rover, destiné à la classe, est un robot qui permet de dynamiser l’apprentissage du code  auprès des élèves du secondaire et au-delà. Dans la pratique, les élèves peuvent écrire des programmes sur leur calculatrice graphique TI compatible, et tester ces derniers en faisant tourner les roues du Rover ou autre action, pour un apprentissage ludique, interactif et dynamique.

De programmes simples aux projets plus complexes, le Rover s’adresse à tous les élèves, même ceux ayant peu de notions de programmation ou de robotique.

Le Rover se connecte au TI-Innovator Hub ainsi qu’à une calculatrice graphique TI-83 Premium CE,  ou TI-Nspire™ CX/CX CAS

Retrouvez le Rover en classe dans un des reportages ludomag=>www.ludovia.com/2018/05/programmation-en-icn-avec-le-ti-innovator-rover-une-pedagogie-de-projet

Trouver des idées :

TI met à disposition des professeurs des supports permettant d’élaborer pas à pas la découverte et l’approfondissement du code en classe.

  • TI-Codes : des activités de 10 minutes avec les élèves pour découvrir l’algorithmique avec la calculatrice, le TI-Innovator Hub et le TI-Innovator Rover.
  • Activités pour la classe avec TI-Innovator Hub : pour réaliser des expériences en lien avec la vie courante à l’aide du TI-Innovator Hub et de ses composants.

Bon à savoir :

  • Des formations en ligne sont régulièrement proposées par TI autour de projets à réaliser en lycée. Par exemple (formation du 9 mai dernier) la construction d’un bras robotisé, à l’aide du TI-Innovator Hub et du TI-Innovator Rover.
  • Plusieurs livrets d’activités, développés par les enseignants formateurs du groupe T3 et adaptés à tous niveaux et édités chez Eyrolles, aident dans votre initiation à la programmation (consulter un extrait ici)

2019 : Python arrive sur la TI-83 Premium CE

Petit rappel : le langage de programmation permet à l’ordinateur (la calculatrice est tel un mini-ordinateur) de communiquer simplement avec vous ou avec lui-même. Au lieu d’écrire les instructions dans une suite assez peu intelligible de 0 et de 1 (langage binaire), les ordres donnés à l’ordinateur sont écrits dans un « langage », souvent en anglais, avec une syntaxe particulière qu’il est nécessaire de respecter et que l’ordinateur traduira en langage machine. Le programmeur « n’a qu’à » écrire des lignes de code dans le langage qu’il a choisi, les étapes suivantes sont automatisées pour permettre à l’ordinateur de les décoder.

TI utilise son propre langage, TI BASIC – proche du langage BASIC -, grâce auquel il est possible d’écrire des scripts qui seront exécutés par la calculatrice. L’élève peut enregistrer un programme pour ensuite l’exécuter et, depuis 2017, déployer l’exercice au-delà des programmes de calcul, grâce au TI Innovator Hub et au robot TI-Innovator Rover.

Il existe un grand nombre de langages de programmation et Python en fait partie. Sa première version est sortie en 1991. Ce langage, baptisé ainsi en hommage à la troupe de comiques les « Monty Python », est un langage puissant, à la fois facile à apprendre et riche en possibilités. C’est aussi et surtout un langage de programmation interprété, c’est-à-dire que les instructions que vous lui envoyez sont « transcrites » en langage machine au fur et à mesure de leur lecture, ce qui accroit sa rapidité de calcul. Enfin, il est portable sur tous les supports et fonctionne aussi bien sous Windows que sous Linux ou Mac OS).

 

Article diffusé dans le cadre d’un partenariat.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top