\'\'
Thierry Klein

Thierry Klein

Diplômé de l'Ecole Centrale de Paris et de l'Université de Stanford en Computer Science, fondateur de la société Speechi, premier éditeur français pour écrans et tableaux interactifs, qui a pour objectif général d'améliorer la pédagogie grâce aux nouvelles technologies numériques.  Auteur de contributions pour "Le Monde", "Libération" et "Les Echos", Thierry Klein intervient dans de multiples conférences ayant pour thème la révolution numérique, l'économie de l'Internet et l'entreprenariat social. « Dans ces chroniques, j’aborderai trois thèmes clés pour le développement du numérique à l’école ou plutôt, pour le développement du savoir par l’école. - Les usages du numérique, qui correspondent à la réalité scolaire d’aujourd’hui. Ils se déclinent en matériels et logiciels utilisés par élèves ou professeurs, la plupart du temps dans la salle de classe. - L’évaluation numérique des pratiques pédagogiques, aussi bien au niveau « local » (celui de l’élève, de l’enseignant), qu’au niveau global (celui du Ministre). Ce thème peu connu et discuté en France, est en passe de modifier radicalement l’école. - L’enseignement de l’informatique à l’école, principalement via l’apprentissage de la programmation et la robotique. Cet enseignement débute tout juste en France, sa mise en œuvre est complexe, sa raison d’être est souvent mal comprise, son importance est cruciale pour l’avenir. Déclaration de conflit d’intérêts : les idées énoncées sont susceptibles de profiter (ou de nuire, selon les réactions des lecteurs !) aux intérêts économiques de la société Speechi, celle-ci étant active sur le marché de l’équipement informatique des établissements scolaires, qui représente à ce jour l’essentiel de son chiffre d’affaires. Les points de vue seront toujours engagés, subjectifs et partisans. L’objectif de ces chroniques n’est pas professionnel. Il s’agit de faire bouger les choses et je tenterai simplement, sincèrement, d’utiliser mon expertise technique et professionnelle pour dégager des propositions d’intérêt général, d’une façon que j’espère la plus désintéressée possible. » « Improve education, improve education. Improve, improve, improve, improve, improve education, by all means of technology… and good sense.”

Posts By Thierry Klein

More Posts
To Top