« J’ai créé un manuel numérique », tout simplement

Au cours de nos déplacements, nous faisons beaucoup de rencontres ; des rencontres d’enseignants, souvent convaincus par les TICE, qui font leur «sauce» dans leur coin, qui se font tout petits, ne font pas de bruits… Pourtant, ils ne se rendent pas compte à quel point leur démarche, qui leur semble naturelle, car souvent entreprise par passion, est importante à dévoiler au grand jour, pour que toute la communauté éducative le voit. Voit quoi ? Voit que cela existe, les enseignants motivés, de surcroît par les TICE et qu’ils ont tant à partager avec l’ensemble de la communauté.


Ludovia Magazine se donne pour mission de parler d’eux. Alors, vous qui nous lisez, écrivez-nous pour faire partager votre expérience !

Aujourd’hui c’est de Yann Houry dont il est question, ce professeur de lettres modernes à Bar sur Aube, à côté de Troyes, au collège Gaston Bachelard.

Il a créé en 2007 un site internet, www.ralentirtravaux.com, entièrement consacré à l’enseignement du français au collège. Tout ce qui a un rapport aux Lettres modernes s’y trouve : séquences et séances détaillées, cours de grammaire et d’orthographe, textes, exercices en tout genre, dictées, rédactions, idées de lecture, et bien d’autres choses encore.  Dans un premier temps, ce site était avant tout destiné à ses élèves pour lesquels il retranscrivait ses cours, tout simplement.

« Puis, un jour, je me suis aperçu que mon public s’élargissait, qu’il y avait toute sorte de visiteurs et j’ai donc décidé de développer un peu plus le site », raconte Yann Houry.

Dans le titre « ralentirtravaux », il y avait déjà pour lui une notion de collaboratif puisque ce nom provient d’un ouvrage de poésie « Ralentir travaux », réalisé par trois auteurs, André Breton, René Char et Paul Eluard, « Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré », Paul Eluard.

Au travers du numérique, Yann Houry a l’envie de partager sa connaissance et l’envie d’apprendre via l’expérience d’autres enseignants « geek » ou pas.
Suite au succès de son site internet, il s’est donc lancé le défi de créer un ou plusieurs manuels.

L’arrivée du iBooks Author, un élément déclenchant

Il nous confie qu’il y a eu plusieurs facteurs déclenchant à l’élaboration de son manuel de 4ème pour iPad, « mais celui de janvier 2012 avec la sortie de iBooks Author permettant de produire des manuels pour iPad a été le dernier facteur qui m’a poussé à me lancer ».

De plus, il ajoute que d’après lui, son site internet perdait de l’intérêt sur tablette et qu’il lui fallait s’adapter aux nouvelles fonctionnalités qu’offrent les applications, comme celle de iBook Author, par exemple.
« Pour tout simplement avoir la possibilité de surligner, de prendre des notes, de chercher des définitions (…) sur un iBook, c’est plus facile que sur un site web ».

Mais cette démarche totalement bénévole est très chronophage ; pour Yann Houry, cela n’est pas un problème car c’est une passion. « Cela demande énormément de temps. Pour moi c’est un hobby, il y en a qui font du sport, moi je suis sur mon ordinateur », souligne t-il.

Créer un manuel numérique n’est pas quelque chose d’insurmontable

Pour lui, réaliser un manuel pour iPad ne relève pas de l’exploit. Tout enseignant intéressé par les TICE peut facilement y parvenir.
« Coder en html n’est pas non plus une gageure, je pense que l’enseignant lambda désireux de s’y mettre peut le faire (…) ».
Il a lu quelques manuels sur la question pour approfondir le sujet, ce qui demande encore de l’investissement personnel mais il avoue que cela lui est très utile maintenant, surtout pour créer des exercices interactifs.

Aujourd’hui, Yann Houry ne peut pas utiliser son manuel de 4ème dans sa classe car elle n’est pas équipée en iPads ; mais il a fait une demande de dotations pour l’année prochaine !
« Pour le moment c’est plus une démonstration de ce qu’il est possible de faire (…) Qu’est-ce qu’un manuel numérique ? Je pense que mon travail pourrait répondre à cette question-là », conclut-il.

Le manuel de Yann Houry est en vente sur l’Applestore ; il a déjà pu lire quelques commentaires de collègues sur facebook ou twitter, mais ce qu’il aimerait avoir également, c’est l’avis des éditeurs sur sa démarche.

Bien conscient de l’importance du marché des livres scolaires papier, il aimerait pouvoir s’entretenir sur le sujet avec eux, « sans être pris pour un « original », car faire un manuel libre et gratuit sur iPad, c’est presque de la provocation pour certains ».

Plus d’infos :
Vous souhaitez entamer une discussion avec Yann Houry ?
Contactez le sur twitter @yannhoury
Sur le site www.ralentirtravaux.com
ou la rédaction de Ludovia Magazine, redaction@ludovia.com

lu : 852 fois

Commentaires

  1. [...] ce sens, il n’y a qu’à voir les difficultés rencontrées par notre collègue Yann Houry avec son manuel de Français libre et gratuit, à [...]