RESSOURCES NUMÉRIQUES

Les défis vous plaisent, peut-être aimerez-vous ChallengeU . . . une petite merveille québécoise

L’aventure : de Didacti à ChallengeU

Le concepteur de ChallengeU, David Chartrand, a commencé sa carrière à Alloprof, un organisme qui offre gratuitement de l’aide aux devoirs et aux leçons.  Ce service est accessible par téléphone, texto ou en ligne à tous les élèves et parents du Québec.

NinonLouiseChallengeU1
Alloprof présente une bibliothèque virtuelle, des capsules vidéos, en plus d’un service de consultation.  Dans le cadre de ce travail, David prend conscience du phénomène suivant : une quarantaine d’enseignants participent à Alloprof mais malheureusement toutes les explications et les informations que ces derniers fournissent aux écoliers sont perdues et chacun semble quotidiennement réinventer la roue.

Cette expérience a marqué David qui admet lui devoir sa pensée créatrice en éducation.

Une nouvelle étape dans sa carrière le mène à enseigner les mathématiques au Collège Saint-Anne de Lachine, l’année où tous les élèves furent dotés d’ordinateurs portables.  L’idée lui vint alors d’utiliser les technologies numériques pour offrir à ses collègues enseignants, une plate forme simple et conviviale qui leur permettrait de  partager les leçons et les tests qu’ils élaborent pour leurs élèves.

C’est ainsi qu’est né Didacti, l’outil pour apprendre à apprendre, disait-on!  Puis en 2014, Didacti est devenu ChallengeU.

ChallengeU est un réseau social pédagogique multiplateforme.

Tout enseignant peut l’utiliser pour présenter des activités d’apprentissage interactives à ses élèves, y proposer un éventail de tests dont les réponses peuvent aller du choix multiple auto correcteur, aux textes rédigés ou aux vidéos produits par les élèves.  De plus, tout enseignant peut partager ses créations avec les collègues, s’il le désire.

ChallengeU forme en effet une communauté d’enseignants :  7000 enseignants et 150 000 élèves qui utilisent à chaque mois plus de 300 000 activités d’apprentissage diverses.
À l’ouverture, le site de ChallengeU offre le choix entre une courte vidéo descriptive et la possibilité de vous inscrire gratuitement.
Mais pourquoi ne pas satisfaire votre curiosité ? L’onglet EXPLOREZ en haut à droite de la page 2 donne accès à une série de catégories : Mathématiques, Français, Science et technologie, etc. Cliquez sur l’une ou l’autre pour accéder aux publications de ce domaine d’étude mises à la disposition de tous par vos collègues enseignants. À la gauche de l’écran, une liste de mots clés permet de réduire le choix d’activités proposées.  Amusez-vous à explorer ce matériel éducatif.

Puis si vous voulez en savoir plus, regardez cette vidéo qui décrit  des exemples d’usage par différents enseignants.

Vous êtes prêts à aller plus avant.  Vous vous inscrivez. Comment ça marche vous guide pas à pas dans l’utilisation de ce logiciel. Explorez l’immense potentiel de ce programme qui vous permettra de donner à vos cours la forme numérique conçue par votre esprit imaginatif et enfin réaliser les classes inversées de vos rêves.

Ce ne sont que votre culture, votre intelligence et votre créativité qui limiteront vos publications sur ChallengeU. Qui sait, peut-être deviendrez-vous une vedette au sein de votre communauté !  Mais vous pouvez aussi limiter l’usage de vos créations à vos élèves.  Le partage n’est pas essentiel.

NinonLouiseChallengeU3Si le coeur vous en dit explorez les activités « Clé en main » des partenaires de ChallengeU. Certaines d’entre elles vous séduiront peut-être.

N’oublions pas les cartes de progression des apprentissages que la version Premium permet de fabriquer. Plusieurs jeux vidéos sur tablettes et téléphones intelligents utilisent ce type de cartes et vos écoliers connaissent très bien le modèle.  Elles permettent la ludification des apprentissages,  la création d’aventures pédagogiques. C’est une approche contemporaine d’enseignement, un usage intelligent du potentiel du numérique. Ajoutez de l’aventure à vos leçons !

Conclusion de la pédagogue

Je connais ChallengeU depuis quelques années déjà et ai suivi avec intérêt l’évolution du concept. C’est un outil de travail intéressant pour l’enseignant et ses élèves. C’est aussi un lieu où plusieurs sortent de leur isolement et partagent avec les collègues leur enthousiasme pour l’intégration du numérique à leurs pratiques au quotidien.

Acceptez-vous le défi d’un enseignement créatif ?

lu : 5430 fois

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Un souper pédagogique presque parfait, USPPP ! – Ludovia Magazine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de verification * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Most Popular

To Top